nouveautés

Soyons le changement…
Nouvelles tendances dans la littérature italienne contemporaines
Une anthologie

textes réunis par Romano Summa et Sondes Ben Abdallah
traduction par Manon Rentz
ouvrage sous la direction de Angela Biancofiore

Format 15 x 21 cm,  215 pages
ISBN 9782954843919

ÉCRIRE À L’ÈRE DE LA MONDIALISATION…

 Les auteurs italiens contemporains font l’expérience de nouveaux parcours de création qui les amènent à réinterpréter le monde et ses mutations à travers l’écriture.

Ils relèvent ce défi : écrire à l’ère de la mondialisation, dans une époque marquée par la crise économique et la précarité, écrire, malgré tout, pour ré-enchanter le monde.

Un outil pédagogique d’initiation à la littérature italienne contemporaine avec son appareil de notes et de notices bio-bibliographiques, une littérature d’aujourd’hui sensible à l’évolution de la société actuelle et à l’écologie.

 Les auteurs : Erri De Luca, Laura Pugno, Carmen Covito, Marco Lodoli, Andrea Bajani, Dora Albanese, Michela Murgia, Cosimo Argentina, Dante Maffia, Anselmo Botte, Evelina Santangelo, Christiana de Caldas Brito, Laila Wadia, Mauro Corona, Edoardo Nesi, Federico Mello, Alessandro D’Avenia, Carmine Abate, Giacomo Annibaldis.

bon de commande de l’Anthologie

 

GIORGIO CAPRONI

    Parole Donnée Editions

           Contact: parole.donnee@hotmail.fr

              Textes traduits de l’italien par

              Giovanni Angelini

                   Simone et  Jean Louis Maréchal


PASOLINI

Devenir d’une création

par Angela Biancofiore

L’oeuvre en devenir de Pier Paolo Pasolini occupe une place de premier plan dans le panorama culturel contemporain : il s’agit d’une réflexion actuelle, par moment prophétique, car elle annonce la question de la création et de la destruction des mondes culturels. Cet essai constitue un itinéraire à travers sa création multiforme, un effort d’analyse mettant en valeur tous les langages artistiques adoptés par l’auteur : de la poésie au cinéma, du roman à la peinture, du théâtre à l’essai anthropologique.

L’Harmattan, Paris

ISBN : 978-2-296-96046-6 • février 2012 • 304 pages

Contact promotion – diffusion : Céline Lashermes

Tél. : 01 40 46 79 23 / Courriel : celine.lashermes@harmattan.fr

Le livre Entre rêves confus et apparitions par

Christelle Balderas Laignelet

et Angela Biancofiore vient de paraître aux éditions Dobu verlag

Ce volume collectif consacré au poète Sandro Penna contient pour la première fois en traduction française le recueil de poèmes  Confuso sogno (Rêve confus)

pour commander ce livre:  info.cladole@free.fr  ou par tél.  09 51 97 57 90

Paul Valéry, la Grèce, l’Europe

Paul Valéry, la Grèce, l’Europe,           Ed L’Harmattan 2011

PAUL VALÉRY, LA GRÈCE, L’EUROPE

Textes recueillis et présentés  par Serge Bourjea

Ed. L’Harmattan, 2011

collection Espaces Littéraires

Du 17 au 20 octobre 2007 s’est tenu à l’École française d’Athènes (E.F.A. – Γαλλική Σχολή Αθηνώ ν) un colloque international, sous le titre : Paul Valéry, la Grèce, l’Europe, dont on lira ici les actes. On sait que l’intérêt souvent manifesté par Valéry pour la culture grecque et les origines de la civilisation repose sur un paradoxe qu’il s’est plu à souligner lui-même, et non sans ironie. S’il a composé divers dialogues d’apparence néo-grecque, présentant « un » Socrate ou « un » Phèdre dont il « a pris les noms sans les consulter », il avoue ne « rien avoir lu ou presque » de Platon, mal connaître le grec ancien, ne guère être intéressé par « les ruines » ou l’histoire de l’Antiquité. « Je n’ai jamais été en Grèce et, quant au grec, je suis malheureusement demeuré un écolier des plus médiocres, qui se perd dans l’original de Platon et le trouve, dans les traductions, terriblement long et souvent ennuyeux. » C’est précisément en quoi résidait l’intérêt du colloque : pousser plus avant l’analyse du paradoxe, tenter de mieux comprendre la position valéryenne entre héritage antique et pensée du « monde actuel » ; dire de cette pensée – qui aujourd’hui nous importe tout particulièrement – la place qu’elle occupe, notamment dans le cadre d’une Europe elle-même en quête de sa « place » et de sa « position » dans un monde dont, parmi les premiers, Valéry a pressenti la passionnante mais dangereuse « globalisation ».

 

SOMMAIRE

Avant-propos

« Paul Valéry : L’Europe n’aura pas eu la politique de sa pensée », par Serge BOURJEA

« Ce que nous devons à la Grèce », par Marie-Paule MASSON

« Ponge, Valéry et la Grèce », par Bénédicte GORRILLOT

« L’homo europaeus, selon Valéry », par Karl Alfred BLÜHER

« Eupalinos et l’art – présence de l’horizon pur », par Angela BIANCOFIORE

« Parole à Valéry du poète gréco-italien Agostino John Sinadino », par Margherita ORSINO

Quoi donc, au sujet de Machiavel ?, par Anna LO GIUDICE

« Réflexions préliminaires sur l’événement, le témoignage et la (fonction) politique chez Paul Valéry »,  par David ELDER

« O Bairro », dessin de Gonçalo M. TAVARES

« Etudes Valéryennes »,

en hommage à Huguette LAURENTI

 

Contact promotion – diffusion : Céline Lashermes

Tél. : 01 40 46 79 23 / Courriel : celine.lashermes@harmattan.fr

 

Les commentaires sont fermés.