Licence LEA

LICENCE LANGUES ÉTRANGÈRES APPLIQUÉES (LEA)

ITALIEN

Responsable de l’italien en LEA
M. Daniele Comberiati 

e mail: daniele.comberiati@univ-montp3.fr

Secrétariat pédagogique
bureau G207
michele.lang@univ-montp3.fr
Tél : 04 67 14 25 18 / 04 67 14 20 68
Fax : 04 67 14 25 72

Vous pouvez télécharger votre livret de Livret de la Licence Italien LEA 2017-2018

La licence Langues étrangères appliquées (LEA) est ouverte aux étudiants italianistes. L’italien est alors associé à une autre langue.

Les parcours proposés en Licence LEA

  • Italien – Anglais
  • Italien – Espagnol
  • Italien – Allemand
  • Italien – Arabe (débutant ou non)
  • Italien – Chinois (débutant ou non)
  • Italien – Grec Moderne (débutant ou non)
  • Italien – Portugais (débutant ou non)
  • Italien – Russe (débutant ou non)

Vous pouvez consulter la rubrique « licence LEA » sur le site de l’université Paul-Valéry.

Organisation des enseignements

Les enseignements d’italien en LEA sont organisés sur six semestres et se partagent entre enseignements de langue (traduction, expression écrite et orale, langues des affaires) et de civilisation.

Objectifs des enseignements de langue en LEA

Les cours de langue proposent un apprentissage progressif du lexique de l’italien des affaires. Les premiers semestres sont consacrés à l’approfondissement des bases de la langue italienne, et au développement des facultés de compréhension globale, d’expression écrite et orale.

Sont progressivement introduits différents exercices, oraux et écrits : traduction spécialisée, analyse de documents, résumé et synthèse. Les supports de cours sont choisis dans le domaine de l’économie, de la civilisation, du commerce, de l’informatique, du droit, du sport, tirés de journaux et revues contemporaines, d’ouvrages spécifiques. Outre les outils traditionnels, pour les traductions seront utilisés aussi les outils en ligne.

Bibliographie générale Civilisation

F. Attal, Histoire de l’Italie de 1943 à nos jours, Paris, Armand Colin, 2004.

A.M. Banti, Il Risorgimento italiano, Roma-Bari, Laterza, 2011

M. Belpoliti, Il corpo del capo, Milano, Guanda, 2009.

M.-H. Caspar, M. Colin, J. Menet Genty et D. Rechenmann, L’Italie : Echecs et réussites d’une République, Paris, Minerve, 1994.

G. Crainz, Il paese mancato, Roma, Donzelli, 2006.

S. Colaone, L. De Santis, In Italia sono tutti maschi, Roma, Kaos, 2014.

A. Del Boca, Le guerre coloniali del fascismo, Roma-Bari, Laterza, 1991.

M.P. De Paulis-Dalembert (sous la direction de), L’Italie entre le XXe et le XXIe siècle : la transition infinie, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2006.

I. Diamanti, Stanchi di miracoli, Milan, Guerini, 1997.

E. Franzina, Una patria espatriata. Lealtà nazionale e caratteri regionali nell’immigrazione italiana all’estero, Viterbo, Sette città, 2014.

P. Ginsborg, Storia d’Italia dal dopoguerra ad oggi, Torino, Einaudi, 1989.

P. Ginsborg, L’Italia del tempo presente, Torino, Einaudi, 1998.

P. Ginsborg, Berlusconi. Ambizioni patrimoniali in una democrazia mediatica, Torino, Einaudi, 2003.

G. Giuliani, C. Lombardi-Diop, Bianco e nero. Storia dell’identità razziale degli italiani, Milano, Mondadori/Le Monnier, 2014.

C. Lettieri, L’Italie contemporaine. Manuel de Civilisation, Paris, Ellipses, 2008.

M. Nani, Ai confini della nazione. Stampa e razzismo nell’Italia di fine Ottocento, Roma, Carocci, 2006.

G. Pécout, Naissance de l’Italie contemporaine, 1770-1922, Paris, Armand Colin, 2004
.

G. Stefani, Colonia per maschi. Gli italiani in Africa orientale, Verona, Ombre corte, 2007.

A. Stille, Citizen Berlusconi. Il cavalier miracolo: la vita, le imprese, la politica, Milano, Garzanti, 2010.

B. Tessier, Géopolitique de l’Italie, Bruxelles, Complexe, 1996.

Links

http://cultureitalianeoggi.blogspot.fr/

(blog creato dagli studenti d’italiano LEA)

http://www.internazionale.it/

http://www.wired.it/

http://www.lavoroculturale.org/

http://www.doppiozero.com/

http://www.linkiesta.it/

http://www.ilreportage.com/

Contenus et bibliographies spécifiques des enseignements de civilisation en LEA

▪     Civilisation 1 E12ITY5

Premiers éléments de connaissances de l’Italie contemporaine. 
A travers les sources les plus variées (extraits d’œuvres littéraires, historiographiques et critiques, chansons, vidéos et images, films et documentaires), les étudiants analyserons les « questions » ouvertes concernant les « Risorgimento », l’unité nationale, l’émigration.

Géographie physique (l’Italie septentrionales ; l’Italie centrale ; l’Italie méridionale et insulaire).

Géographie humaine (Langues et dialectes ; les migrations et la mobilité ; les religions).

▪     Civilisation 2 E22ITY5

Structures sociales et politiques de l’Italie contemporaine. Analyse des années de l’Unité et post-unitaires, et approfondissement des aspects qui, parmi d’autres, contribuent à la formation du sentiment identitaire italien.

 ▪     Civilisation 3 E32ITY5

Approfondissement de la connaissance des structures sociales et politiques italiennes. On retracera les faits et les aspects constitutifs de l’idéologie et du projet nationaliste fasciste ; seront approfondis, entre autres, le rapport entre le fascisme et les médias, les arts et les intellectuels (entre opposition et adhésion), ainsi que l’examen de la place des femmes dans la société fasciste.

▪  Civilisation 4 E42ITY5

Structures économiques de l’Italie contemporaine.
 Ce cours se propose de parcourir les étapes principales de l’histoire italienne de 1946 à nos jours (miracle économique, 1968, années 1970, la montée su pouvoir de Craxi, l’arrivée de Berlusconi), en utilisant les sources les plus variées (extraits d’œuvres littéraires, historiographiques et critiques, chansons, vidéos et images, films et documentaires).

▪     Civilisation 5 E52ITL5

Problèmes de la société italienne contemporaine.
Mise au point et étude de dossiers de presse et de documents ayant comme argument des aspects significatifs de la situation politique, économique et sociale de l’Italie Contemporaine. Le cours développe la question de la valorisation du patrimoine culturel italien dans le contexte méditerranéen. Les étudiants sont amenés à comprendre la définition complexe de patrimoine culturel  selon les récents textes de l’Unesco : le patrimoine culturel  matériel et immatériel, avec un regard attentif aux traditions orales et aux différences culturelles.

▪     Civilisation 6 E62ITL5

Au cours des premières séances seront retracées les grandes lignes de l’histoire de l’émigration italienne. En partant de ces données générales, le lien sera fait avec les retombées de ces flux migratoires aujourd’hui, notamment dans la représentation qui en est faite dans la littérature et le cinéma italiens contemporains, mais aussi dans les mémoires des descendants d’émigrés. Un aspect fondamental sera la compréhension de l’Italie d’aujourd’hui, de ses enjeux, politiques, culturels et sociaux.

 Pour les stages vous pouvez consulter la base de données à la bibliothèque d’italien et consulter la page  « séjours et stages » de ce site.

 

Les commentaires sont fermés.